Acces rapide :

Economie

Les dates marquantes

Voici sur cette page les grands faits marquants de la Communauté de communes. Pour plus de détails, voir l'historique du territoire.

  • 1966 : Création, par arrêté préfectoral n° 240 du 5 juillet 1966, du SIVOM de la Haute-Brévenne regroupant 6 communes (Brussieu, Haute-Rivoire, Les Halles, Montromant, St Genis l’Argentière, Ste Foy l’Argentière et Souzy) pour réaliser essentiellement des travaux d’assainissement et de voirie. Président : Joseph Vinay, Maire de Ste Foy l’Argentière, siège du syndicat. Le secrétariat est assuré par un agent de ladite municipalité : Louis Métras, secrétaire de mairie. Le Conseiller général du canton de St Laurent de Chamousset, membre de droit du syndicat, est alors André Lotissier (1963-1967), qui avait succédé à Gabriel Fougerouse (1945-1963).
  • 1971 : Par arrêté préfectoral n° 16-71 du 12 janvier 1971, les communes de Brullioles, Chambost-Longessaigne, Longessaigne, Montrottier, St Clément-les-Places, St Laurent de Chamousset et Villechenève rejoignent le SIVOM de la Haute-Brévenne qui regroupera dès lors les 14 communes du canton de St Laurent de Chamousset, représentant ainsi une surface totale de 165 km² (territoire actuel de l’intercommunalité).
  • 1975 : Le recensement INSEE donnera 9.324 habitants, le plus bas niveau jamais atteint jusqu’alors par le canton de Saint Laurent de Chamousset.
  • 1982 : 9.640 habitants sont recensés dans le périmètre du SIVOM de la Haute Brévenne en 1982 soit 316 habitants de plus qu’en 1975. Pour la première fois depuis plus d’un siècle la population de ce territoire croît à nouveau
  • 1990 : Le canton compte 10.500 habitants soit 1.176 habitants en plus en 15 ans (+ 12,6%). Le ginkgo biloba, représentant la tradition (fossile vivant) et la modernité (pharmacopée) devient l’emblème de l’intercommunalité locale.
  • 1996 : Transformation du SIVOM du canton de St Laurent de Chamousset en Communauté de communes (EPCI à fiscalité propre) suite à un arrêté préfectoral n° 3979/95 du 22 décembre 1995.
  • 1999 : La Communauté de communes compte 11.243 habitants (1.919 habitants en plus en 24 ans soit + 20,5 %). Elle participe au programme européen LEADER + (2000-2006) dans le cadre du SIMOLY.
  • 2005 : La Communauté de communes prend la dénomination « Chamousset en Lyonnais » par arrêté préfectoral n° 1667 du 28 janvier 2005.
  • 2006 : Le canton de St Laurent de Chamousset est labellisé par l’Etat « Pôle de compétitivité » dans le cadre de Lyon Biopôle. 12.624 habitants sont  recensés sur le canton (3.300 habitants supplémentaires en 31 ans, soit + 35,4 %).
  • 2012 : Ouverture du nouveau siège communautaire de Chamousset en Lyonnais à St Laurent de Chamousset dénommé "Agora". Population municipale cantonale : 13.115.
  • 2015 : La population municipale de Chamousset en Lyonnais est de 13.656 habitants (+1,19 % en 1 an), 14.083 habitants avec les doubles comptes.