Acces rapide :

Economie

Emploi-formation

travailleurs

Emplois d'avenir

Vous avez entre 16 et 25 ans ? Peu ou pas de diplômes, vous cherchez un emploi ? 

Les emplois d’avenir peuvent être une chance pour vous.

Plus d'infos sur : travailemploi.gouv

Le CUI

Le contrat unique d'insertion (CUI) est un contrat de travail associant formation et aide financière pour provoquer l'embauche de personnes dont les candidatures pour occuper un emploi sont habituellement rejetées.

Il se divise en deux catégories : le contrat initiative emploi (CUI-CIE) et le contrat d'accompagnement dans l'emploi (CUI-CAE).

Le CUI-CIE concerne des emplois dans le secteur privé industriel et commercial.

Le CUI-CAE concerne des emplois dans le secteur public ou associatif.

Pour plus d'informations consulter le site du service public.

SMIC au 1er janvier 2016

Salaire minimum de croissance

9,67 € brut/heure

Pour 1466,62 € brut / mois (base 35 heures)

SMIC : les moins de 18 ans

Si vous employez des jeunes travailleurs, le SMIC qui leur est applicable comporte un abattement fixé :

  • à 20% avant 17 ans, soit, au 1er janvier 2016, 7,74 euros pour le SMIC horaire, 1173,29 euros pour le SMIC mensuel (base de 35 h par semaine),
  • à 10% entre 17 et 18 ans, soit, au 1er janvier 2016, 8,70 euros pour le SMIC horaire, 1319,96 euros pour le SMIC mensuel (sur une base de 35 h par semaine).

Plus d'infos sur le site de l'urssaf.

Allocation de retour à l'emploi

L’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) est l’allocation servie par l’Assurance chômage. Elle est accordée aux salariés affiliés à l’Assurance chômage pouvant justifier d’une durée minimale d’activité préalable à la perte involontaire de leur emploi.

L’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) constitue un revenu de remplacement qui peut être versé aux salariés involontairement privés d’emploi remplissant certaines conditions. Le salarié privé d’emploi doit justifier d’une durée minimale d’affiliation au régime d’assurance chômage et rechercher activement un emploi dans le cadre du projet personnalisé d’accès à l’emploi (PPAE). Cette ARE est calculée par rapport à ses anciens revenus. 

source : http://www.unedic.fr/nouvelle-convention/mode-emploi

RSA

Le revenu de solidarité active est entré en vigueur le 1er juin 2009. Il est versé à des personnes qui travaillent déjà et dont les revenus sont limités. Son montant dépend à la fois de la situation familiale et des revenus du travail. Il peut être soumis à l’obligation d’entreprendre des actions favorisant une meilleure insertion professionnelle et sociale.

L’état et les Départements se sont associés pour mettre en place cette nouvelle prestation dont le premier versement est intervenu le 6 juillet 2009. Le RSA est versé par les Caisses d’allocations familiales ou les Caisses de mutualité sociale agricole. Il concerne plus de 3 millions de ménages.

Il remplace le revenu minimum d’insertion (RMI), l’allocation de parent isolé (API) et certaines aides forfaitaires temporaires comme la prime de retour à l’emploi.

Pour plus d'informations consulter le site : www.rsa.gouv.fr

Galerie

  • Ateliers "booster sa recherche d'emploi" intervention Marie Dalle
  • Ateliers "booster sa recherche d'emploi"